Sylvaine Helm - Rauzy
Naturopathe - Nutritionniste Paris 17e

C'est la rentrée

19 Sep 2022

Les vacances d’été touchent à leur fin et la perspective de la rentrée des classes est l’occasion de se préparer à vivre au mieux cette nouvelle année scolaire qui s’annonce : le rythme des journées va changer et la fatigue peut vite s’installer avec parfois un sommeil perturbé ; la séparation d’avec les parents, qui pour certains peut être difficile et les inévitables interactions sociales peuvent engendrer un stress qui s’ajoutera à celui occasionné par les nouveaux apprentissages, interrogations et autres devoirs. La rentrée est aussi le moment de booster son immunité pour affronter les changements de saison à venir avec leur cortège de maladies, rhumes, gastros et autres pathologies courantes.

Retrouver du rythme et un bon sommet

Après la liberté des vacances, se recaler sur des horaires compatibles avec le rythme scolaire est primordial. Le mieux est de commencer une semaine à dix jours avant la rentrée et d’avancer progressivement les heures de coucher et de lever. Une journée active physiquement, une chambre bien aérée et des rideaux opaques permettront d’optimiser l’endormissement, que l’on pourra aussi favoriser avec une prise de magnésium pour les plus grands ou quelques gouttes de macérats de Tilleul, Aubépine ou Noisetier, diluées dans un peu d’eau. Un sommeil de bonne qualité est indispensable pour optimiser croissance, mémoire et immunité et limiter le stress et la fatigue occasionnés par le changement de rythme et l’intensité des apprentissages scolaires.

Cultiver la sérénité

Le stress, voire l’anxiété sont souvent indissociables de la notion de rentrée scolaire : c’est en effet un saut vers l’inconnu, la rencontre avec de nouveaux camarades et enseignants et une adaptation à la vie en groupe avec pour certains un vrai challenge pour trouver leur place. Un stress mal géré peut engendrer des problèmes de concentration et de mémoire ainsi que des troubles du sommeil et de l’apprentissage avec un cercle vicieux qui peut se mettre en place. Quelques compléments alimentaires seront parfois les bienvenus comme le magnésium, les omégas 3 voire le fer et l’iode en cas de déficit avéré. Les macérats de bourgeons seront ici encore les bienvenus (Olivier, Figuier, Tilleul ) ainsi que les Fleurs de Bach, championnes de la gestion de l’émotionnel, pour calmer les peurs (Aspen, Mimulus), s’affirmer (Cerato, Water violet, Larch ) ou mieux vivre la séparation (Walnut, Star of Bethlehem). Par ailleurs, si une activité physique suffisante et un sommeil de qualité sont indissociables d’une bonne gestion du stress, une alimentation équilibrée permettra aussi de mettre toutes les chances de son côté.

Adopter une alimentation santé

La rentrée peut ainsi être le bon moment pour mettre en place de meilleures habitudes alimentaires : nous sommes ce que nous mangeons et les apports adéquats au bon moment, tout en gardant le plaisir de manger, garantiront une meilleure santé à tous points de vue ainsi qu’un meilleur dynamisme.

Contrairement aux habitudes bien ancrées, éviter les céréales dites du petit déjeuner beaucoup trop sucrées, les tartines de confitures et autres viennoiseries qui ne feront qu’accentuer le coup de barre de milieu de matinée et compromettre la concentration en classe. Apporter au contraire des protéines sous forme de yaourt nature ou de fromage, de jambon ou d’œuf pour les plus téméraires avec un peu de pain au levain, du beurre et des oléagineux (noix, amandes, noisettes…). Une purée de fruit est aussi largement préférable à un jus de fruits et la boisson du matin sera le moins sucrée possible. S’il est parfois impossible de maitriser la composition du déjeuner pour les enfants qui mangent à la cantine, on favorisera un goûter raisonnablement sucré, fruit frais, chocolat noir, fruits secs, en évitant l’excès de gâteaux industriels. Enfin, on proposera le soir un dîner équilibré, riche en légumes, céréales complètes et légumineuses et viande blanche ou poisson en quantité raisonnable. Il faut bien être conscient que l’excès de sucre et de nourritures industrielles et raffinées a une large part de responsabilités dans les troubles de la concentration et des apprentissages mais également de la santé en général et de l’immunité en particulier : « Que ton aliment soit ton médicament » disait déjà Hippocrate au Ve siècle av. J. -C.

Booster l'immunité

L’arrivée de l’automne signe en effet le retour des pathologies bénignes qui rythment la mauvaise saison et sont synonymes de fatigue et d’absence scolaire. La rentrée est le bon moment pour booster l’immunité qui permettra de traverser cette période en pleine forme : une cure de probiotiques bien ciblés favorisera la santé de l’intestin, grand acteur de l’immunité et la prise de vitamine D dès fin septembre complètera son action. Il existe des ampoules très dosées en prise unique mais on peut aussi opter, de façon plus physiologique, pour des apports hebdomadaires sous forme de gouttes ou de comprimés. Pour les plus fragiles, les bourgeons d’Argousier, Eglantier, Noyer, Cassis ou Aulne seront les bienvenus ainsi que des cures de vitamine C ou de zinc.

Ainsi, après la merveilleuse période de l’été, la rentrée peut être vécue comme un moment formidable riche en joie, projets et nouvelles résolutions. C’est le rôle de votre Naturopathe de vous accompagner de façon naturelle et efficace pour vivre enfin sereinement cette nouvelle étape.


Derniers articles

C'est la rentrée

Transpiration

Interview sur Radio Médecine Douce - Gestion des émotions des jeunes et des ados

Catégories